36h à la Nouvelle Orléans #24 partie 1

Publié le par Melle Dubndidu

Hello,

 

http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet3.jpg

Depuis que je suis revenue de New Orleans, je trépigne d'impatience de vous raconter mon week-end, mes  très courtes 36 heures en Lousiane. C'est très peu et en même temps déjà assez pour se faire une bonne idée de The Crescent City ou The Big Easy, les surnoms de la Nouvelle Orleans. 

 

J'ai donc débarqué vendredi soir, enfin samedi à 2heures du matin après avoir passé 4heures (+2h de décalage entre Los Angeles et Nola autre surnom de New Orleans lol) dans un avion qui m'a secoué comme dans une machine à laver. Il parait que nous avons survolé quelques tornades au Texas, rien de bien méchant (selon la compagnie) (ahaha je vous en dirais tant) mais assez pour faire vomir les passagers et nous faire tous applaudir lorsque le pilote a enfin posé l'appareil sur la piste. Mais me voilà arrivée et presque assez fraîche pour découvrir la Nouvelle Orleans.

 

À vrai dire, quand mon copain m'a récupérée à l'aéroport, je n'ai pas trouvé la ville très accueillante, nous avons du traverser quelques quartiers un peu délabrés, pauvres, des routes défoncées (sans parler de la chaleur tropicale en arrivant)... Bref au beau milieu de la nuit, j'étais entrain de dire à Matthieu à quel point j'avais raison:"La Nouvelle Orléans c'est pauvre, sale et dangereux BLA BLA BLA BLA (bêtises sur bêtises, grosse snob de L.A c'est bibi)". Je dois en effet vous l'avouer, quand il m'a dit, il y a de cela 1 an, qu'il avait obtenu une Université dans cette ville en tant qu'étudiant international, j'ai eu peur. La première chose que je lui ai rétorqué après avoir vu défiler dans ma tête toutes les horribles images du désastre de Katrina en 2005 (eh oui déjà 7ans): "Mais qu'est ce que tu vas y faire?"

 

C'est pourquoi cette année, j'ai été plutôt inquiète et j'ai préféré reculer au maximum ma venue et a posteriori je le regrette vraiment. Quand j'ai enfin craqué et pris mes billets, j'ai commencé à faire de vraies recherches pour mon voyage à la Nouvelle Orleans. Je me suis vite aperçue que mes préjugés et mes souvenirs d'une ville inondée, ruinée, désertée étaient en partie faux.

Résultat le lendemain en embarquant dans le trolley (ou streetcar, légendaire car c'est le deuxième plus vieux après celui de San Francisco, j'aurais pris les deux lol) (comme sur la première image), j'étais bien loin des images apocalyptiques que nous avaient balancé les média. Au contraire, tout était rénové, propre, accueillant, pittoresque avec de grands et vieux arbres. En somme la Nouvelle Orleans s'est vraiment bien remise de Katrina (je parlerai des fameuses exceptions après).

Je ne vais pas tout détailler aujourd'hui, je ferai un deuxième post ;), mais commençons par le plus important: l'architecture du Old New Orleans, du quartier français (French Quarter) où se mêle influences françaises et espagnoles, rue aux noms français re expliqués en espagnol, de magnifiques facades...

 

http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet5.jpgCanal Street, là où nous a déposé notre Streetcar. Canal Street est la limite entre Downtown (le Business center à droite) et le  French Quarter (old Nola à gauche). Canal Street était aussi l'ancienne limite entre le quartier francais et le quartier américain, qui après la vente de la Lousiane aux Américains, vivaient chacun de leur coté avec leur propre gouvernement.http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet1.jpgUne rue parallèle à Bourbon Street (j'en reparle plus loin dans le post)http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet2.jpg

 

Dans le French Quarter, on découvre l'âme de New Orleans, de vieilles demeures, des balcons, des plantes luxuriantes,  (la météo est semi-tropicale ici très humide, chaude...), des lanternes, de grandes fenêtres, des facades colorées (rouges, jaunes, oranges...)les décorations de Mardi gras...  parfois le style de maisons des plantations comme dans... Autant Emporte Le Vent mais Downtown pas dans la cambrousse :P

 

A chaque recoin de la ville, on est emporté par les musiciens qui jouent, vous l'aurez deviné, du jazz. Au début on les remarque, on s'arrête, on écoute, certaines personnes dansent, puis on s'habitue comme si cette musique devenait un peu la bande-son de la ville. On y prête moins attention, on est même surpris quand les notes nous faussent compagnie le temps d'une rue.. Moi qui apprécie le Jazz, j'en ai bien profité.

 

http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolajazz1.jpghttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolajazz3.jpghttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolajazz.jpg

 Michael White, son groupe n'a pas de Saxophone, la musique de la Clarinette est centrale, ca change, c'est une autre appréhension du jazz que j'ai pu découvrir =)

 

Bien entendu Matthieu m'a fait découvrir  Frenchmen Street, LA rue pour écouter du Jazz à la Nouvelle Orléans, tant sur le trottoir que dans les bars (même si tu as moins de 21 ans pas de soucis ici ;). Les groupes dans la rue sont souvent pauvres, moins reconnus, leur musique n'est pas moins bien, ils n'ont juste pas autant percé que les autres. Bref, vous n'avez pas à payer pour écouter du Jazz, déambuler dans la rue suffit. Vous pouvez même y passé des heures entre chaque, néanmoins un tip de 2 ou 5$ leur fera toujours plaisir.

Nous, nous avons déambulé ET payé pour s'asseoir dans une salle de concert (et siroter un bon verre pour tous vous dire hin!). L'ambiance est différente, les gens applaudissent, échangent avec les musiciens, certains claquent des doigts pour  reprendre le rythme, c'est très underground mais on se laisse vite enivrer !

Ainsi le Samedi... j'ai bien déambulé, écouté du Jazz, découvert les Bayous avec mon Alligator (je vous en re parlerai une autre fois). Je suis également allée au musée: Lousiana State Museum Cabildo, qui m'a grandement appris sur l'histoire de cet Etat et surtout de New Orleans. Je me suis aperçue que j'en connaissais très peu comparé à l'empreinte que la culture française a laissée (mon estomac s'en souvient encore mais pas que promis!)... D'ailleurs c'est dans ce musée (les fenêtres du deuxième étage... enfin le premier au choix) que j'ai pris mon look de lundi:

 

http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolacabildo.jpghttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/eglise1nola.jpgThe Cabildo à gauche puis la Cathédrale St Louis à droite =) (un tour de calèche pour les touristes aussi :) et au center Jackson Square (où il y avait des bananiers, des fleurs... au mois de mars ! un parc bien vert lol)http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolasquare.jpg

 

De là où j'ai pris la photo de la Cathédrale, nous avions une vue magnifique sur le Mississippi. Donc ça y est je peux le dire: JE L'AI VU et j'ai même pu apercevoir un vieux bateau à vapeur comme dans les films... ou comme celui que conduisait Mickey dans son premier dessin animé YOUHOOUUU

 

Pour en revenir à ma soirée dans le Old New Orleans, après notre dîner et concert de Jazz, il fallait que nous allions dans la rue la plus touristique, la plus folle, déjantée de la ville: Bourbon Street (allusion aux Bourbon les rois pas l'alcool comme la souligner notre guide du dimanche, j'y reviens plus tard). C'est vraiment la rue où aller pour s'éclater, boire un verre rigolé, lancer des colliers multicolores sur les gens. Cette tradition est plus l'apanage de Mardi Gras et du Carnaval. D'ailleurs New Orleans se transforme pendant presque pendant 3 semaines et ne vibre plus qu'au rythme de Mardi Gras, des Fêtes, des parades, des défilés: de la pure folie. J'espère un jour y assister mais cette année les vols étaient trop chers :S. Tout au long de ma visite de la ville, on retrouvait les cadavres de ces nuits: les arbres, les lampadaires (parfois tordus) étaient couverts de colliers, comme des sapins de Noël mais en plus colorés !

 

Bref, les chars lancent des cadeaux, mais aussi des colliers qu'on accumule autour du coup (Je vous montrerai tout cela dans un autre post). Les gens dans la rue de Bourbon Street se mettent sur les balcons et eux aussi en lancent... bon pour les filles, si vous voulez en avoir il faudra les mériter: montrer vos seins, vos fesses au choix :P !

 

http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet6.jpgPetite statue aux couleurs de Mardi Gras: Bleu Vert Orhttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolabynight3.jpgBourbon Streethttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolabynight.jpghttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolabynight2.jpgVoilà un exemple de fêtards lançant des colliers aux passants, enfin à une en particulière qui a montré popotin et autre!http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolabourbonstreet.jpgÀ aucun moment dans cette longue rue de bars et de décadence (hahah) vous vous sentez en danger, il  y a la police à chaque coin de rue... et à cheval tant qu'à faire !http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolapanneau1.jpg

 

L'autre chose sympathique à la Nouvelle Orleans est tout ces jeux de mots avec le français, ces rues aux noms français, ces gens qui parlent français, ces expressions en vieux français qui sont restées, ce français désuet et cette culture d'immigrés du XVIIIeme siècle figés, c'est fou mais j'ai juste adoré ! Non pas parce que c'était français mais bien à cause du décalage entre cette atmosphère américaine et la folie française. C'est là où l'on voit la différence culturelle, malgré 200 ans de mélange, il y a toujours un bout de France à New Orleans ;)

 

http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet4.jpg

 

Le dimanche matin, j'avais décidé de faire une visite guidée de la ville, simple et efficace pour en découvrir le maximum en peu de temps. J'ai choisi celle du  Monde Créole, recommandée par le Guide Du Routard, je vous la recommande à mon tour car.. elle était GENIALE. À la base nous devions la faire en français (il faut le reconnaître, ils ont un horrible accent et tant qu'à payer, je voulais tout comprendre lol), mais nous sommes arrivés en retard (comme deux bons français) et avons fait finalement le tour en anglais.

 

Chose que je ne regrette pas du tout car, nous sommes tombés sur un gars SUPER, avec un SUPER accent, il animait la visite comme dans un film et surtout c'était un "natif". Il nous a emmené dans de fabuleux coins, des arrières cours inconnues, dans un cimetière OUI un Cimetière, ils sont particuliers ici car les corps ne sont pas enterrés à cause des inondations, bref ça vous fait une espèce de ville funèbre à étage particulière. Il nous a expliqué en quoi consistait le Voodoo, l'évolution de la ville, l'histoire de New Orleans de son passage français  > espagnol >français > américain, les mélanges des cultures française, espagnole, américain, canadienne. Bref quand on est ressorti de cette visite, j'avais juste envie de rester PLUS LONGTEMPS à New Orleans pour découvrir, creuser encore plus, voir tout ce que j'allais manqué avec mes petites 36heures :( !

 

Nous avons aussi pu discuter avec lui du fameux déclin de la Nouvelle Orléans et de la catastrophe de Katrina.


L'ouragan  a tué l'industrie du tourisme pendant quelques années. Il nous a avoué avoir du cumuler 3 jobs dans les pire moments (il ne vivait que de son entreprise de tour auparavant), il n'en a plus que deux à présent. La Nouvelle Orléans s'est plutot bien remise de l'Ouragan, (les quartiers historiques avaient été peu touchés), la ville a été mieux repensée, reconstruite de façon durable et surtout elle attire de nouveau les touristes (dont moi, JE VEUX Y RETOURNER !), notamment depuis que leur équipe de football américain (dont j'ai le maillot du Quaterback YEAH), les Saints, a gagné le Superbowl en 2010.

 

http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolain1.jpghttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet7.jpghttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet8.jpghttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet10.jpghttp://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/nolastreet9.jpg

 

Cela étant dit, je vais aborder le sujet qui fache et qui est pas mal revenu dans vos commentaires dimanche: Est-ce que New Orleans est dangereux? Bah non, si tu ne vas pas faire le zouave dans un quartier ghetto/craignos, non ca ne craint pas. Par contre effectivement, il y a certains endroits où je ne me risquerai pas.

 

De plus, vous avez été nombreuses à me parler de l'épisode sur la Nouvelle Orleans de l'émission  "J'irai dormir chez vous". Je ne l'avais pas vu, c'est maintenant chose faite et franchement, je suis vraiment déçue par notre cher Antoine de Maximy. En visitant cette ville il ne s'est focalisé que sur les aspects NEGATIFS. Évidemment qu'il y a des quartiers craignos à New Orleans mais elle est bien plus tranquille que Los Angeles ou même New York City. Chaque ville a bien sur des pauvres, des crimes, certes la situation s'est aggravé après Katrina mais ce n'est plus le cas. Je tenais à vous le dire car d'ordinaire j'apprécie le point de vue de cette émission, hors des sentiers touristiques mais là, on est en plein dans les fameux préjugés dont je vous parlais: New Orleans = C'est dangereux.

Oui c'est dangereux comme Paris est dangereux dans certains quartiers ou la nuit, mais cela ne doit pas occulter la beauté, la musique si ce n'est l'âme du reste de la Nouvelle Orléans. Certes, certains quartiers sont complètement abandonnés, les maisons vides, délabrées suite à Katrina car les gens sont partis, jamais revenus mais ces quartiers sont en banlieue et pas vraiment à visiter, qui irait visiter le 96 (par exemple hin!). Les gens qui eux sont restés veulent faire revivre, faire de nouveau vibrer la ville!

 

J'ai adoré mon séjour, j'ai eu les yeux qui brillaient du début jusqu'à la fin (j'ai presque eu envie de pleurer en partant...) Les gens sont attachants, un peu fou, mais plein d'entrain et amoureux de New Orleans. C'est vraiment une ville à part aux Etats-Unis, la rencontre de la culture anglo saxonne et latine, un beau mélange que je vous recommande.


Comme toujours mon article est looonng et j'ai encore plein de choses à vous raconter, mais j'espère que celui-ci vous plaira déjà ;) 

 

à très vite

 

http://i1119.photobucket.com/albums/k633/Melle_Dubndidu/bloglovindef-1.jpg

Publié dans USA me voilà

Commenter cet article

Nais 11/03/2012 23:14

Waou, comme tu me donne envie de découvrir une ville qui ne mes jamais venu a l'espri !!
En tout cas par tes photos cela me fait penser a un wester moderne avec des touche de france en amerique !! c'est fou comme le melange de culture et surtout le respect des vieux batiment et tt
peuvent donner des note si belle dans une ville !!

Melle Dubndidu 12/03/2012 22:39



Ah bah c'etait le but =) !


des bisous et merci!



sophie 10/03/2012 19:29

Ce n'est pas parce que la Nouvelle-Orléans a été malheureusement touchée par l'ouragan qu'il faut la fuir, au contraire. Contente que tu aies changé d'avis à son sujet.
Post super intéressant en tout cas :)

Melle Dubndidu 12/03/2012 05:52



Merci Sophie, moi aussi je voulais un peu montrer que c'était FAUX



Mélanie M 10/03/2012 13:20

Très jolies photos =D et merci de partager ça avec nous car ça permet de découvrir un pays que l'on ne connait pas.
Bisous Bon week end Anne

Melle Dubndidu 12/03/2012 05:53



Merci de me suivre aussi


bisous et bonne semaine lol

LaSourisTeigneuse 08/03/2012 23:54

Voilà un billet qui m'a fait voyager et m'a transporter dans une ville que je rêve de visiter, cette ville a l'air d'avoir une âme vibrante et unique!! maintenant je rêve aussi de vivre au moins
une fois un mardi gras à la nouvelle orléans merci pour ce joli partage qui fait voyager en esprit

Melle Dubndidu 12/03/2012 05:58



Oui c'est une ville avec une ame contrairement à beaucoup de villes américaines d'ailleurs


des bisous et merci!



sasou 08/03/2012 18:32

waouhhhhhhhhhhhhhhhhh la ville du jazz mon reve d un jour etre au coeur de cette culture et cette ambiance merci du partage biz

Melle Dubndidu 12/03/2012 05:56



J'espère que tu pourras